Le Semis

Naissance

Une semence minuscule contient toute la naissance de notre monde. Une telle puissance, confinée dans un si petit espace, enflera et poussera les parois de sa coque à les faire éclater pour s’ériger à l’air libre. Elle plongera sournoisement ses racines dans l’humus pour y puiser les nutriments qui l’aideront à croître. Puis, avec la venue du soleil et de la pluie, elle prendra sa place, s’étoffera et donnera naissance à ce qui l’a engendré : de petites graines sournoises.

La Nature, dans sa toute puissance, est ainsi faite qu’elle se suffit à elle-même. Grâce à une culture permanente, l’homme peut aider à sa progression en échange de la nourriture qu’elle lui octroie.

 

Semis

Comment réalise-t-on un semis ?

Un semis demande de l’organisation et de la minutie :

1. Matériel : Pour les semis, tu as besoin de petites caissettes cubique de 7 cm de côté. Ces caissettes se rangent dans des baquets plats. De petites lattes en bois de 1cm sur 10 cm te permettront d’inscrire le nom des semis. Une petite pelle et un arrosoir termineront la liste. Tu peux également utiliser du matériel de récupération et remplacer les caissette par des rouleau de papier toilette.

 

2. Terreau : Tu remplis chaque caissette de terreau avant de les ranger sur le baquet. A l’aide d’une caissette, tu tasses légèrement le terreau.

 

3. Semences: Tu places ensuite les semences par sortes dans les caissettes. Place ensuite les petites lattes avec le nom exacte de tes semences. Lorsque les plantes sortiront de terre, il est difficile de les différencier au regard : ces inscriptions te seront utiles.

 

4. Couverture: Tu couvres ensuite les semence avec une fine couche de terreau.

 

5. Humidification : Tu humidifies enfin chaque caissette. Veille à ce que cette humidité reste constante durant la germination. Il te faudra attendre entre une à deux semaines pour voir sortir les premières plantes. Ce n’est qu’au terme de sa croissance et l’arivée du beau temps printanier que tu planteras ces jeunes pouces sur ta Butte.