Historique

Tu peux me raconter l’histoire de l’École Autrement ?

En décembre 2011, Monsieur Thomas Debrux et moi-même menons une première réflexion sur les causes du décrochage scolaire au sein de notre établissement. Je commence mes recherches avec un premier groupe d’élèves difficiles dans un petit local du premier étage de la rue Loyd Georges.

En septembre 2012, nous installons le DIAS un étage plus haut, sur le lieu de l’ancien théâtre que nous réaménageons avec de petits bancs individuels. Sur le sol, on peut encore y voir les emplacements des anciennes chambrettes des sœurs de Sainte-Marie. Monsieur Debrux nous charge de mission : créer un SAS interne avec la perspective d’enrayer le décrochage scolaire. Monsieur Corradi, Monsieur Debrux et moi-même imaginons une structure évolutive d’un tout nouveau concept élaboré sur un travail d’équipe. Mesdemoiselles Godeau, Michottes, Bihian et Perrini rejoignent l’équipe de réflexion.

En octobre 2016, nous quittons le local de la rue Loyd Georges  pour emménager provisoirement dans les cuisines de l’Espace 27, place d’Arenberg. C’est la grande année de la réforme de l’École Autrement. La nouvelle équipe étudie les plans d’une nouvelle structure plus adaptée à l’évolution de notre public. Vincent Morimont et Éveline Belot rejoignent Christel Ranieri, Stéphanie Petit-Jean, Dominique Canvat, Cassandra Godeau et moi-même dans cette nouvelle aventure.

Fin juin 2017, la direction nous octroie un nouveau local plus adapté à nos travaux de recherche. L’ancien local de dessin, à l’arrière du bâtiment de l’espace 27, devient notre nouveau QG. Durant le mois de juillet, l’équipe commence les travaux d’aménagement et de peinture.

 

Faisabilité

Vous allez créer un nouvel espace ? Comment vous-y êtes vous pris ?

Anne-Françoise Bouqué et Gautier Corradi rejoignent l’équipe EA pour l’étude de faisabilité et la mise en œuvre de l’aménagement de la classe. Après discussion, c’est bien la couleur verte qui illuminera les murs du nouvel espace de l’École Autrement. Un canapé prendra place dans le renfoncement du local où nous envisageons un coin salon. L’installation d’un ordinateur connecté est à l’étude. Salvator Dal Mas, notre chef d’atelier, vient nous soutenir dans nos travaux.

Petit à petit, l’espace prend forme.

 

Peinture

Vincent Morimont, Dominique Canvat et Jean-Luc Carels se chargent des peintures. Un vert clair et un vert foncé viennent s’accorder sur les murs fraichement poncés et nettoyés.

Le travail est minutieux : pas question que les verts se mélangent. D’abord les coins et les rebords au pinceau, ensuite les grands pans de mur au rouleau.

Les équipes de travail se relaient, s’encouragent et s’organisent en fonction des disponibilités de chacun. Une ambiance de travail collaboratif s’est installée entre nous. Il règne dans ce local, comme un parfum d’amitié colorée.

 

 

 

Tableaux

Anne-Françoise dessine les gouttes-tableaux sur des panneaux de bois avant de les découper à la scie sauteuse.

Nous plaçons les panneaux découpés sur le sol afin d’étudier les différentes dispositions murales possibles. Les proportions du mur déclinant vers la porte de sortie demandent un ajustement des espaces.

Enfin, les panneaux de bois découpés sont enduits de 3 couches de peinture vert tableau et mis à sécher durant la nuit.

Sous les conseils de Salvator, Gautier fixe les tableaux-goutes au mur à l’aide de vis et chevilles afin d’éviter toutes retombées malencontreuses.

 

Dessin des tableaux

Décoration

Toute l’équipe s’y met. Après avoir donné la seconde couche de peinture sur les murs, on y place le mobilier sous la direction de nos metteurs en scène, Anne-Françoise et Gautier, pendant que Dominique donne une dernière couche sur les éléments de déco.

Vincent est scrupuleux : on visualise d’abord l’effet désiré avant de placer définitivement les éléments.

Cassandra arrive à point nommé pour nous aider dans cette tâche délicate. Les filles positionnent les tableaux. Un peu plus à droite, on centre… Oui c’est bon comme ça !

Les détails de finition sont enfin soigneusement encollés avant d’être placés et fixés au mur. Gautier s’assure de la solidité de l’ensemble. Faudrait pas que ça tombe en plain cours !

Enfin, Anne-Françoise et Jean-Luc terminent les dernières finitions. Vincent vient placer l’écran de l’ordinateur, dernière touche au tableau.

Les grands travaux prennent fin. Place à la déco finale.

 

 

 

Tentures

Notre couturière en chef, Cassandra Godeau se charge de la confection des tentures. Stéphanie Petit-Jean aide aux mesurages des tissus. Pour plus d’aisance, elles ont investi la grande salle des profs.

Cassandra a choisi un tissu gris opaque qui s’harmonise bien au camaïeu de vert et au gris perlé des armoires existantes. Sur sa machine, elle pique les ourlets en veillant soigneusement aux rebords.

De gros anneaux enchâssés dans la lisière supérieure du tissu permettent aux tentures de coulisser aisément. Un pli à gauche, un pli à droite. Voilà, comme ça. Tu peux les placer sur la tringle.

Les tentures tombent juste bien devant le radiateur. Un léger jour filtre sur le plafond, mettant en valeur les ondulations grises et la barre noire posée par Gautier.

 

 

 

 

Aménagement

Éveline Bellot se charge de l’aménagent de l’espace nouvellement repeint. Le nettoyage des tables de travail et le rangement du local achèvent cinq jours de travail assidus.

Nous rapatrions enfin tout le matériel didactique de l’ancienne cuisine dans notre nouveau chez nous.

Un espace de Travail est aménagé en « Salle de recherche » afin d’accueillir, dès la rentrée scolaire, l’animation des Intelligences Multiples. Éveline place, au-dessus de la porte d’entrée, une horloge déco qui nous permettra à tous de respecter le timing.

Un espace Sérénité est créé sous l’étagère. Il sera utile lors de rencontres informelles, de réunions de travail décontractées ou des rencontres individuelles.

Anne-Françoise livre les fauteuils qui complètent l’aménagement de l’espace sérénité.

Les housses grises viennent protéger les fauteuils sous le regard du percolateur silencieux.

Pendant ce temps, Christelle Raniéri se charge des nombreuses inscriptions. Elle vient nous rejoindre au soir pour fêter la fin des travaux.

Vidéo de l’aménagement des locaux E.A.

 

Bancs

Après les cours, deux élèves viennent poncer et peindre les bancs individuels. À l’extérieur, Jordan Vaes ponce régulièrement chaque banc.

Bérénice Brichart se charge de peindre la couche d’accroche avant la peinture grise définitive.

Épreuve

Enfin la classe est prête. Les bancs, fraichement secs reçoivent leurs nouveaux arrivants. Les élèves éprouvent joyeusement le matériel. Jordan expérimente volontiers le nouveau tableau vert.

Avec sa classe, de retour d’un voyage Erasmus à Santa Cruz, Bérénice teste ses connaissances linguistiques sur la goutte verte centrale.